Monthly archives of “juin 2013

comment 0

DANS LES JARDINS DE MARY KATRANTZOU

mary_katranzou_020_1366-450x675-tt-width-660-height-700-fill-1-bgcolor-ffffff mary_katranzou_014_1366-450x675-tt-width-660-height-700-fill-1-bgcolor-ffffff mary_katranzou_004_1366-450x675-tt-width-660-height-700-fill-1-bgcolor-ffffff mary_katranzou_001_1366-450x675-tt-width-660-height-700-fill-1-bgcolor-ffffff

La collection croisière de la créatrice britannique nous immerge dans un Paradis Perdu où la nature a repris ses droits. Revisite totalement réussie du motif floral dont ont pensait pourtant s’être lassé. Mais Mary Katrantzou a plus d’un tour dans son sac, et nous plonge dans un jardin des délices. Si ce n’est pas encore l’été en France, ça l’est forcément dans la garde-robe de la créatrice.

Publicités
comment 0

L’ÉTÉ EN COMPENSÉES

Incontournable de ce printemps/été, à la plage comme à la ville la plateforme signe sa réapparition. Pièce phare des années 90′s, objet de références en termes de culture populaire (coucou les Spices Girls) retour sur les origines de cette chaussure qui nous fera prendre de la hauteur sous le soleil.

Contrairement à la croyance populaire, les chaussures compensées n’ont pas fait leur apparition dans les années 90. On retrouve leurs traces jusqu’à l’Antiquité où les habitants les chaussaient pour éviter que la traîne de leur robe ne soit salie par la boue. Il s’agissait donc plus d’une question de pratique qu’un véritable choix esthétique. Mais au milieu des années 30, un créateur italien va conquérir les adeptes de la mode à l’internationale avec sa chaussure compensée. Salvatore Ferragamo qui a crée sa maison éponyme à Florence, aurait crée cette chaussure -selon la légende- après avoir entendu une femme se plaindre de la douleur que lui procurait ses talons.

Compensées-Salvatore-Ferragamo

Par la suite on retrouvera les « wedgies » dans presque tous les mouvements musicaux ou sous-cultures qui ont jalonnés ces dernières années. Souvent synonyme  de jeunesse, d’excentricité, d’indépendance et d’esprit rebelle, la chaussure plateforme s’est retrouvée objet fétiche des hippies, des mods et bien entendu des punks. Incontournable élément de la pop culture, on les retrouve même dans Taxi Driver aux pieds de Jodie Foster. Petit tour d’horizon des compensées célèbres et adulées aujourd’hui des plus pointues des fashionistas.

Creepers-Underground

(écrit pour modzik.com)

comment 0

LE KONSTRUKTOR – APPAREIL PHOTO DIY

Konstruktor_box_pieces

Dernier né de la famille Lomography, le Konstruktor est un appareil 35mm à monter soi-même. Parfaite idée pour ceux qui adeptes de la photographie argentique souhaite apprendre le fonctionnement technique de l’appareil. Le petit bonus : le Konstruktor est fournit avec des stickers vous permettant de le kustomiser par vous-même. Un bon moyen de booster sa créativité et de disposer d’un appareil photo unique. Entièrement en plastique, le Konstruktor dispose d’un mode B et d’un mode N (qui permettent de faire du light painting) d’un emplacement pour trépied et d’un obturateur détachable pour des surexpositions au top.

Konstruktor_Sticker2

Le Konstruktor est le premier SRL lancé par Lomography, il permet de voir ce que vous prenez en photo et de régler vous-même la mise au point. Nécessitant seulement d’1 ou 2h de montage, le résultat est plutôt surprenant. La qualité des photos est assez incroyable alors faîtes vivre le lomographe qui se cache en vous !

Lomography Konstruktor
Disponible ici
35€

comment 0

CHRISTOPHER KANE S/S 14

christopher-kane-mens-look-book-spring-summer-2014-lfw2 christopher-kane-mens-look-book-spring-summer-2014-lfw11 christopher-kane-mens-look-book-spring-summer-2014-lfw5 christopher-kane-mens-look-book-spring-summer-2014-lfw6 christopher-kane-mens-look-book-spring-summer-2014-lfw8

Mode et digital n’en finissent plus de se rapprocher comme le prouve Christopher Kane avec son nouveau lookbook Printemps/Été 2014. Une ligne futuriste que le designer a présenter ce week-end à la Fashion Week de Londres. Minimale et graphique, sa collection masculine crée de vibrantes images 3D. Une collection osée mais qui ne manque pas de susciter de l’intérêt.

comment 0

Mannequin : le corps de la mode @Docks de la cité de la mode et du design

Depuis leur ouverture les Docks de la cité de la mode et du design ont accueillis de nombreuses boutiques, lieux de soirée et évènements liés à la mode et au design. L’année dernière, Docks en Seine avait déjà accueilli l’exposition sur le créateur espagnol « Cristobal Balenciaga, collectionneur de modes» . Il était donc évident que l’exposition « Mannequin : Le corps de la mode» , organisée dans le cadre de Galliera Hors les murs qui permet au musée éponyme de continuer à explorer de nouvelles réflexions sur la mode et son industrie, soit organisée dans d’autres lieux.

mannequin-le-corps-de-la-mode-galliera-hors-les-murs-1

« Mannequin : Le corps de la mode » retrace l’histoire du mannequinat à travers une pluralité de supports; des photographies, des pages de magazines, des publicités et des vidéos qui montrent l’évolution des mannequins depuis le début du 19ième siècle. Cent vingt tirages photos dont beaucoup de grandes signatures dont Henry Clarke, Helmut Newton ou encore Juergen Teller se mêlent à des objets en volume : mannequins de vitrines, mannequins de couturières, marottes, cahiers de shootings. De mannequins anonymes à Top Model puis It Girls on découvre à travers cette exposition riche en archives comment d’objet inanimé, le mannequin est devenu un objet animé qui met le vêtement en valeur pour enfin s’affirmer comme une plus-value incontournable de l’industrie.

Kate-Moss-No.12-Gloucestershire-2010_e

En prolongation jusqu’au 23 juin prochain ruez vous sur cette exposition, véritable réflexion sur la place des modèles dans notre société. Et parfois les images et objets valent bien mieux que des mots si l’on veut comprendre l’essence de cette réflexion. « Mannequin : Le corps de la mode » donne matière à réfléchir sur la manière dont l’industrie de la mode a évolué et comment le règne des Covers Girls des années 90 a sorti la mode de son carcan réservé aux initiés pour la faire entrer pleinement dans la culture populaire.


Mannequin : le corps de la mode
en prolongation jusqu’au 23 juin
au Docks de la Cité de la Mode et du Design

(écrit pour modzik.com)